mardi 19 mai 2009

CAMEROUN "LA GESTAPO"

BIYA 2011 ET NOUS
Ceci semble anodin. Mais il y a autour des élections de 2011 une véritable problématique politique, qui englobe entre autre un conflit de génération, une opposition de système et une confrontation idéologique.
Par exemple pour ce qui est des sytème est-il encore normal en 2009, qu'une journaliste soit enlevé, séquestré et torturé parcequ'elle aurait demandé et obtenu la copie d'une émission TV à laquelle un citoyen condamné injustement dans le cadre de l'opération épervier était l'invité.
Il s'agit de M; Albert Roland Amougou qui lors de son passage à New Tv mettait à nu toutes les incohérence du système qui nous gouverne et de sa soit disante opération main propre.
Mais que veut Biya?
Mourir au Pouvoir comme Houphouet Boigny ou Eyadema?
Continuer à discréditer le Cameroun et à Faire souffrir les Camerounais?
Laisser le Cameroun en Ruine avant de Partir?
Dans tous ces cas de figure, sa présence est nuisible et nauséabonde. Il empêche une réelle éclosion du génie national qui permettrait une véritable développement de ce pays.
Au nom de quoi une police qui, avec tout les moyens modernes dont dispose le monde aujourd'hui se peut faire de très bonne investigation irait-elle violenter une paisable citoyenne comme cette Fadimatou.
Non la présence de Biya au pouvoir est un cancer qui risaue emporter le Cameroun. Je le dis depuis dix ans déjà et certains amis ajoutaient souvent après mon nom: "Il n'aime pas en particulier Biya".
Aujourd'hui tous nous ne l'aimons pas mieux que ne pas aimer, nous disons qu'il n'est plus capable de diriger positivement le Cameroun. En effet cet Homme n'est resté là que parce que le pouvoir à une grande force d'auto protection institutionnelle. Cette force fait q'une fois au siège, la loi inspire la crainte et des thuriféraires et les zélotes font le reste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire